Tribune de Genève - 08.09.2021 - Liti-Link AG
Menu Liti-link AG logo
08.09.2021 / Tribune de Genève

Tribune de Genève - 08.09.2021

La transparence est désormais exigée sur ces incitations touchées par les banquiers.

On croyait la pratique des «rétros» abandonnée, symbole des pra-tiques débridées ayant accompagné la gestion des fortunes européennes échappant au fisc. Elle fait de nouveau parler d'elle devant les tribunaux. À Genève, plus d'une trentaine de clients de banques exigent de leur banquier la restitution des incitations que ce dernier a tou-chées afin de leur conseiller un fonds de placement plutôt qu'un autre. Près de la moitié ont «déjà ouvert une action civile au cours des dernières semaines ou [sont] sur le point de le faire», explique leur avocat, Pierluca Degni. Les sommes en jeu vont de 5000 à 300'000 francs de commissions contestées.

La croisade n'est pas désinté ressée. Près de la moitié de leurs clients ont vu leur prétention reprise par Liti-link, une sociétésuisse de «financement de pro-cès». Après les avoir partiellement indemnisés, c'est elle qui ira en justice tenter de récupérer ces «rétros».

Sous ce lien, vous trouverez l'article.